Qui sommes nous

Jérémy, l’histoire d’une passion !

La famille maternelle et paternelle de Jérémy est issue de l’Yonne. C’est seulement dans les années 1970 que ses parents décident de s’installer dans le petit village de Fleys, commune du Chablisien. Jérémy s’épanouit alors dans ce cadre, d’où il ne partira jamais. Il noue des liens dès son plus jeune âge avec le monde viticole, qui lui permet d’acquérir le travail de la vigne ainsi que le plaisir des dégustations à l’aveugle entre amis ! Une passion est née.

Après différents parcours professionnels, l’opportunité de s’approcher du métier de vigneron s’offre à lui, il devient courtier en vins dans le département de l’Yonne, et principalement dans le Chablisien , où il exercera durant 11 ans!
C’est alors qu’il adopte de part sa curiosité et la dégustation, les différentes méthodes de vinification qui lui conviennent.
Vient l’opportunité en 2012, celle de faire l’acquisition d’une parcelle de Chablis, la première, 23 ares 47 exactement ! Celle-ci se nommera comme il se doit, L’Inattendue, cuvée parcellaire depuis et reconnue maintes fois.
C’est enfin son tour de prendre son envol !

Suite logique, pourquoi pas vinifier, une cuverie s’impose donc !
Les travaux commenceront en 2013 pour que celle-ci soit prête à accueillir le premier millésime du domaine en 2014.

Fervent amateur de la nature, il en exploite ses produits au fil des saisons (champignons, escargots, pêche, jardin, fleurs, chasse, fruits). C’est ainsi qu’il aiguise son odorat et son palais. Il saura faire profit de cette expérience pour l’authenticité et l’identité de ses vins. Multiples reconnaissances lui sont d’ailleurs décernées.

Depuis son premier millésime 2014, il a su diversifier ses appellations en plantant 4 hectares. Le domaine s’agrandit d’année en année. Un beau potentiel s’offre encore à lui.

Sa femme et ses trois fils se joignent avec plaisir à cette aventure, d’où le nom VENON et Fils. Son fils aîné fait des études de commerce, le second a fait sa rentrée cette année à l’école viticole de Beaune et pour le dernier il a le temps encore de réfléchir, il est seulement au collège.

Top